Henri POURRAT (1887 - 1959)
Né à Ambert, de santé fragile, il doit renoncer à une carrière d'ingénieur agricole et tente la carrière des lettres. Il va se faire chasseur de folklore, ambitionnant de ressusciter l'Auvergne du début du XIXème siècle avec ses coutumes, ses hantises et ses audaces, dans une sorte de roman de chevalerie rustique. Ainsi naît son chef d'œuvre Gaspard des Montagnes.
Il a créé une langue rustique, accessible aux lecteurs de toutes les provinces. Son oeuvre a pris valeur de témoignage d'une qualité de vie terrienne.

André JACQUEMIN
(1904 - 1992)
Peintre, graveur, illustrateur, pastelliste, aquarelliste, fresquiste, décorateur, le dessin demeurera sa passion dominante. Il a réalisé un ensemble d'un millier d'oeuvres graphiques sur les paysages de France, d'Italie, de Grèce, du Portugal, sur les chemins de fer, les restaurants, la danse, les concerts. Pratiquant l'eau-forte et la pointe sèche, il recrée le portrait dessiné et gravé. Il exécute également des décorations murales pour l'État. Son oeuvre gravé comprend plus de huit cents planches dont le catalogue a été dressé par la Bibliothèque Nationale de Paris.
André Jacquemin est, par ailleurs, l'illustrateur de nombreux livres de Colette, Montherlant, Gide, Bosco, Suarès, Malraux, Brillat-Savarin, Barrès...