Jean-Henri FABRE (1825 - 1915)
Entomologiste né dans l'Aveyron, ses observations et études expérimentales sur le comportement des insectes dans leur milieu naturel ont été en partie à l'origine du développement de la science du comportement animal. Il réunit ses observations dans une série de dix volumes, Souvenirs entomologiques, parus de 1879 à 1907, qui lui valurent une très grande renommée. Malgré ces succès et la protection de Victor Duruy, Fabre reste en marge de l'Université. Il devient conservateur à la bibliothèque de Requien, puis d'Orange, avant de se fixer dans sa retraite de Sérignan.
À la croisée de la science et de la littérature, son oeuvre résumait l'enthousiasme du siècle pour les sciences de la vie et l'entomologie, que l'on retrouve également dans L'Insecte de Jules Michelet ou La Création d'Edgar Quinet.

André JACQUEMIN
(1904 - 1992)
Peintre, graveur, illustrateur, pastelliste, aquarelliste, fresquiste, décorateur, le dessin demeurera sa passion dominante. Il a réalisé un ensemble d'un millier d'oeuvres graphiques sur les paysages de France, d'Italie, de Grèce, du Portugal, sur les chemins de fer, les restaurants, la danse, les concerts. Pratiquant l'eau-forte et la pointe sèche, il recrée le portrait dessiné et gravé. Il exécute également des décorations murales pour l'État. Son oeuvre gravé comporte plus de huit cents planches dont le catalogue a été dressé par la Bibliothèque Nationale de Paris.
André Jacquemin est, par ailleurs, l'illustrateur de nombreux livres de Colette, Montherlant, Gide, Bosco, Suarès, Malraux, Brillat-Savarin, Barrès...