Jean de LA FONTAINE (1621 - 1695)
Après une tentative rapidement avortée d'engagement religieux en 1642, il se marie en 1647 avec une trop jeune femme et trouve un engagement professionnel en achetant la charge de Maître des Eaux et Forêts de Château Thierry. En 16S7, protégé par Madame de Sévigné et son oncle Jannart, il est présenté au surintendant Fouquet et a ses entrées au château de Vaux. Il en devient l'un des pensionnés mais non parasite car il s'engage à donner des poésies pour payer ses termes. Mais la chute de Fouquet, sa poursuite pour usurpation du titre nobiliaire de La Fontaine, contraignent le poète à s'exiler en Limousin avec son oncle. Il en restera, en 1663, la relation du Voyage de Paris à Limoges.
Entre 1664 et 1672, La Fontaine, qui avait écrit une ode en faveur de Fouquet, n'est pas admis à la Cour, contrairement à ses amis de Vaux. Il emploie les nombreuses heures de liberté que lui laisse sa charge à écrire trois recueils de Contes et nouvelles en vers qu'il soumet, en première lecture, à la jeune duchesse de Bouillon, née Marie Mancini. Dans le même temps paraissent les six premiers livres des Fables en 1668. Il écrit entre 1664 et 1685 ses Contes et nouvelles en vers, dont la quatrième partie, jugée trop licencieuse, sera interdite à la vente en 1674. En écrivant ses contes, La Fontaine a cherché tout à la fois à relever un défi et à profiter d'une mode, celle d'un retour au passé littéraire français,du goût du vieux langage, de celui des vieux auteurs. Le défi, c'est celui de faire entrer le lecteur dans un jeu où l'évocation licencieuse sera si habilement déguisée qu'elle suscitera moins une émotion sensuelle qu'une admiration esthétique pour l'art du conteur.

Michel KING
Né en Normandie en 1930, Michel King vit entre Dieppe et Paris. Peintre, illustrateur, élève de François Dunoyer, il a également appris la sculpture et la décoration. Depuis 1959, il participe à de nombreuses expositions personnelles et collectives et expose au Salon d'Automne et au Salon Comparaisons. Il est membre sociétaire des Indépendants et de la Société Nationale des Beaux Arts. Surtout peintre de marines, il est nommé depuis 1975 peintre agréé, puis titulaire de la Marine.