Panait ISTRATI (1884 - 1935)
Écrivain roumain d'expression française, né à Braila, mort à Bucarest, il vagabonde pendant vingt ans à travers le monde en faisant divers métiers. Il apprend le français et il est remarqué par Romain Rolland qui le pousse à écrire.
Alliant pittoresque oriental, lyrisme et réalisme, il compose une série d'ouvrages romanesques d'un caractère nettement autobiographique qui constituent La Vie dAdrien Zografi. Il rapporte d'un voyage en URSS en 1927 un violent réquisitoire contre la société soviétique. De ses récits au romantisme à la fois sobre et violent, on retiendra notamment Les Chardons de Baragan, publié en 1928.

Vasile PINTEA
Né en Roumanie en 1931, il étudie à l'Institut Nicolae Grigorescu de Bucarest où il obtient son diplôme en 1957 et commence une carrière de peintre. Mais il est rapidement attiré par la gravure qu'il pratique à Timisoara et aussi à Paris dans l'atelier Lacourière et Frélaut.
Il participe à des expositions de groupe dans divers pays, notamment à Moscou, Tokyo, Barcelone, Bâle, au Salon international du XXème siècle, à la FIAC à Paris en 1975, 1976 et 1977. Il bénéficie de l'amitié de Soulages, Bernard Buffet, Michel Ciry, Trémois, avec qui il avait déjà fait équipe pour certaines manifestations en 1975. À la suite d'une exposition personnelle à Rome en 1970, il obtient la médaille d'argent. La Bibliothèque Nationale possède nombre de ses oeuvres.