MOLIÈRE [Jean-Baptiste Poquelin] (1622 -1673)
Fils aîné d'une famille bourgeoise parisienne fréquentant la maison et même la personne du roi grâce à un office de tapissier, il fait ses humanités au collège de Clermont et son droit à Orléans. Lorsqu'il choisit à 21 ans le théâtre, Richelieu a fondé récemment l'Académie Française et a construit une salle que Molière réaménagera en 1661. Depuis 1641, Louis XIII a d'ailleurs relevé les comédiens de l'indignité attachée à leur métier et le théâtre, désormais réputé honorable, est représenté par deux troupes permanentes à Paris.
Molière crée l'Illustre Théâtre qui va bientôt sombrer et il partira pour la province où il va se forger une expérience de la société française et du métier théâtral. En 1658, il revient à Paris en homme mûr, courageux qui a des protecteurs mais aussi des détracteurs. Sa troupe s'est donnée à « Monsieur » et le roi la protège. Monsieur de Pourceaugnac, écrit en 1669, est une comédie ballet au ton grinçant, un peu cruel.

Cet ouvrage, le troisième de la Société des Pharmaciens Bibliophiles, publié par les soins du Président et des membres du comité, est orné d'eaux-fortes d'après les dessins de G. Trilleau. Ces eaux-fortes ont été tirées sur les presses de Brunel. Il a été achevé d'imprimer par Louis Kaldor, maître-imprimeur à Paris, le 30 mars 1983. Le tirage a été limité à 175 exemplaires, sur papier vélin d'Arches, dont 150 destinés aux membres de la Société et imprimés à leur nom et 125 destinés aux Collaborateurs.

Gaston TRILLEAU (1874 - 1945)
Gaston Trilleau était un humoriste et graveur qui collabora à plusieurs revues humoristiques avant la guerre de 1914 - 1918. Il illustra notamment le Vieux cahier de chansons, la Lanterne magique, la Nouvelle méthode pour apprendre l'anglais, l'Art et manière de découper le poulet.