Léon Paul FARGUE (1876 - 1947)
Il naquit au cœur de Paris, près des Halles. Son père, céramiste, et sa mère, d'origine paysanne, n'étaient pas mariés, ce dont il souffrit dans sa jeunesse. Dès l'adolescence, il se livra à une bohème capricieuse, fréquenta les « mardis » de Mallarmé, rencontra Henri de Régnier, Jules Renard. Habitué de Montmartre, il était un incorrigible noctambule. En 1912, il publie son premier livre Poèmes dans la Nouvelle Revue Française. Il fit la guerre de 1914 et, à partir de 1923, dirigea pendant dix ans la revue Commerce avec Paul Valéry et Valéry Larbaud, dont il était l'ami intime. Il ne cessa de promener son vagabondage à travers Paris qui l'entraînait dans tous les milieux, mondains ou populaires. Il obtint la Légion d'Honneur et, en décembre 1946, le Grand Prix de la Ville de Paris.
L'amitié de Colette adoucit sa triste vieillesse car, frappé d'hémiplégie depuis 1943, il avait dû renoncer à ses errances. Il reste un irremplaçable témoin du Paris de l'entre deux guerres, qu'il évoque dans D'après Paris en 1931 et Le Piéton de Paris en 1932.

Josy RAYNAL
Peintre avant tout et cartonnier d'art à Aubusson, elle produit également des aquarelles, des dessins, des lithographies. Formée auprès des maîtres Utrillo, Dimitri Bouchêne, Raffy le Persan, Franck Innocent, Abel Renaud, sa peinture se situe dans la continuité de André Hambourg. Elle participe à de nombreuses expositions collectives en France, notamment au Salon des Indépendants à Paris, dont elle est sociétaire depuis 1970, et à l'étranger.
Une première exposition personnelle sur le thème des chevaux a lieu en 1972, puis une exposition de tapisseries sur le mouvement à l'Hôtel de Ville d'Aubusson en 1999 et une exposition permanente à la galerie Boudin à Honfleur. Elle reçoit la Médaille de la Ville de Maisons Laffitte en 1992, la Médaille du Régiment des Chars de Marine à Maisons Laffitte également en 1994. Depuis 1990, le Musée du Cheval de Courses de cette ville possède Le Cheval de Pégase.