Francis PONGE (1899 - 1988)
Francis Ponge passe sa première enfance en Avignon puis, lorsqu'il a dix ans, sa famille s'installe à Caen, ville de Malherbe qu'il commentera. C'est là que se développe son goût pour la langue latine et le dictionnaire Littré. Il prépare l'École Normale Supérieure en 1922, entre en rapport avec Jean Paulhan et la Nouvelle Revue Française. Dès 1926, il prépare les éléments du Parti pris des choses, son premier recueil qui paraîtra en 1942. Il adhère fugitivement au mouvement surréaliste car son oeuvre s'élabore en retrait. Pour vivre, il travaille comme employé aux Messageries Hachette, vie difficile qui motivera son adhésion au Parti communiste, qu'il quittera après la guerre au cours de laquelle il s'engagera dans la Résistance.
Le poète est aussi un essayiste avec Pour un Malherbe, publié en 1965, et un critique d'art avec Le Peintre à l'étude illustré par Georges Braque.

Jean-Michel MATHIEUX-MARIE
Pastelliste, dessinateur, graveur, illustrateur, après avoir obtenu son diplôme d'architecte en 1972, il s'initie à la gravure à la pointe-sèche dans l'atelier Delpech en 1974. Il réalise ses premiers pastels en 1984 à la Casa Velasquez de Madrid. Il participe à des expositions collectives et obtient le Grand Prix du Salon des Artistes Français en 1994 et le prix Paul-Louis Veiller de l'Académie des Beaux Arts. Il présente également de nombreuses expositions personnelles : en 1986 à la galerie Bernier et à la Fondation Taylor, en 1987 à la galerie Kieffer. Ses oeuvres sont aussi exposées au Musée Baron Gérard et à la Bibliothèque Municipale de Bayeux, au Musée de Digne, à l'Académie Royale de Madrid, à la Bibliothèque Nationale à Paris.
Il illustre également de nombreux ouvrages de bibliophilie.