Pierre CORNEILLE (1606 - 1684)
Fils aîné de robins rouennais aisés, après des études de droit, il occupera des charges modestes mais honorables dans un conformisme familial et professionnel. Son accès à l'écriture et d'emblée au succès entraînera en 1637, grâce au Cid, l'anoblissement de la famille Corneille par le roi. Dans les années 1660 - 1663, il donne de son oeuvre deux éditions complètes, monumentales et critiques, emblèmes d'une gloire à laquelle auparavant nul autre écrivain n'avait eu droit de son vivant. Il vient alors s'installer à Paris, devenant « le grand Corneille ».
La première représentation d'Horace a lieu le 19 mai 1640. Corneille en avait auparavant donné des lectures et une représentation devant Richelieu, auquel il dédia sa pièce en témoignage de réconciliation après le désaveu du cardinal et de ses protégés lors du triomphe du Cid.

Claude WEISBUCH
Peintre, graveur, né à Thionville en 1927, il fut élève à l'École des Beaux Arts de Nancy puis professeur de gravure à l'École des Beaux Arts de Saint-Etienne. En 1957 a lieu sa première exposition à Paris et, depuis lors, ses peintures, dessins et gravures ont pu être contemplés dans de nombreuses galeries, tant à Paris que dans toute la France, puis partout en Europe, aux Etats-Unis, au Canada, au Japon, en Asie. En 1968, il est nommé membre titulaire des Peintres-Graveurs Français. La galerie Taminaga expose en permanence ses toiles.
Parmi les musées qui détiennent ses oeuvres, on peut citer le Centre National d'Art Contemporain, la Bibliothèque Nationale, le Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris, le Musée National d'Art Moderne, le Centre Georges Pompidou.