Frédérick TRISTAN [Frédérick Tristan Baron]
Né en 1931, Frédérick Tristan commence sa vie professionnelle dans une entreprise familiale de textile qui l'entraîne souvent en Extrême Orient. La lecture, des mystiques allemands à Thomas Mann, fait éclore sa précoce vocation littéraire : il dirige Les Cahiers de l'Herne et cultive un goût de l'ésotérisme, manifesté dans La Cendre et le Foudre qui a obtenu le prix du roman fantastique à Avoriaz. En 1959 paraît son premier roman Le Dieu des mouches, puis La Naissance d'un spectre et Le Journal d'un autre en 1975. C'est en 1983 avec Les Egarés qu'il reçoit le prix Goncourt.
Professeur à l'Institut des Carrières Artistiques à Paris, spécialiste des mythes et des religions, il écrit en 1996 un ouvrage sur les premières images chrétiennes. Pour lui, légende et réalité s'entrecroisent sans fin dans les fictions qu'il écrit. Gradiva Rediviva, paru en iggg, en est une illustration.

Laurent HOURS
Né en 1946, il a dès l'enfance été imprégné d'art puisque sa mère dirigeait le laboratoire de recherche du Musée du Louvre. Il s'initie à la céramique et à la peinture en Ecosse, revient à Paris en 1966 pour étudier à l'école de Peninghen et entre à l'École Nationale des Beaux Arts dans l'atelier d'art monumental et de fresque de Bertholle. En 1972, il participe au Salon des Réalités Nouvelles et expose en 1972 et en 1973 au Centre Septenteron dans le Nord ainsi qu'au Musée de Saint Maur.
Son travail a pour base l'empreinte : il sculpte des espaces qu'il moule ensuite en résine; ce sera le support de sa figuration onirique de monuments, colonnes, personnages baignés dans une atmosphère de couleurs chaudes.