Charles DOBZYNSKI
Né en 1929 à Varsovie, il se retrouve dès son plus jeune âge avec ses parents en France et à Paris qu'il ne quittera plus. Malgré des études interrompues par la guerre et la clandestinité, il commence à écrire à douze ans. En 1949, Paul Eluard présente ses poèmes dans Les Lettres Françaises. Puis il entre à la rédaction de l'hebdomadaire littéraire, devient critique cinématographique et participe activement au lancement de la revue Action poétique. Aragon préface ses premiers recueils.
À partir de 1972, il devient rédacteur en chef de la revue Europe, fondée en 1923 par Romain Rolland. Avec La Vie est un orchestre, il obtient le prix Max Jacob. En 1986, Le Commerce des mondes obtient le grand prix de la Science fiction française. Il publie par ailleurs une trentaine de livres de poésie. On lui doit également de nombreuses traductions, des livres d'artiste et quelques ouvrages pour la jeunesse.
C'est donc un oeuvre considérable très diverse mais toujours poétique dont on peut avoir un aperçu à travers les hommages que lui rendent, entre autres, Paul Eluard, Bernard Mazo, Robert Sabatier, dans la revue Autre Sud en 2002.

Alain BAR
Né en 1947 en Savoie, Alain Bar est établi à Albertville, dans la cité historique où il a créé son atelier galerie. Il a commencé sa vie professionnelle comme instituteur, enseignant plusieurs disciplines sportives, plus particulièrement le ski. Mais, victime de graves accidents, il s'engage alors dans une toute autre voie: très doué pour les arts plastiques, il entre à l'École des Beaux Arts de Valence et en ressort en 1972 avec une formation de graveur. Enseignement, sport et gravure vont rester imbriqués dans sa vie active. Toujours axé sur la pédagogie, consacrant une part importante de son temps aux enfants, créant pour eux des ateliers, il exerce ainsi ses multiples talents en privilégiant la création artistique.
Il obtient le premier prix de la Biennale internationale de gravure Sports et Beaux Arts de Madrid en 1977, puis de Barcelone en 1986. En 1982, il reçoit le diplôme d'honneur de la ville de Leipzig, en 1987 le grand prix de France des Arts plastiques, en 1992 le prix Henri Desgranges de l'Académie des Sports de Paris. En 1998 ont lieu une rétrospective de ses oeuvres au Musée Olympique de Lausanne et au Musée National du Sport de Paris.