Sébastien BLAZE (1785 - 1855)
Marie-Véran-Sébastien Blaze, né à Cavaillon, était fils de notaire, d'une fratrie de cinq garçons qui furent tous poètes, écrivains et musiciens. Sébastien, le second, eut pour aîné François, dit Castil-Blaze, critique au Journal des Débats, parolier fécond qui écrivit les livrets du Barbier de Séville et de nombreux opéras ainsi que des ouvrages sur la musique. Sébastien, attiré par la botanique et la chimie, pensait s'installer comme pharmacien en Avignon mais, en 1807, décida soudain de s'engager en qualité de pharmacien aide-major lors de la guerre d'Espagne.
En 1826, Sébastien Blaze demande à son frère Castil-Blaze, lancé dans le monde des lettres, de l'aider à transformer les notes rapportées de cette guerre en livre de mémoires. C'est Castil-Blaze qui en choisit le titre au grand dam de l'auteur: « Ce mot apothicaire, en première page, fait une impression désagréable » se plaint-il à son frère. Mais les Mémoires connaissent en fait un très grand succès ! Sébastien Blaze reprit ses travaux et son métier de pharmacien, se maria avec une Aptoise et mourut en 1855.

Cette édition a été établie pour « Les Pharmaciens Bibliophiles » et sous la direction de leur Comité composé de MM. L.-G. TORAUDE, président, G. BEYTOUT, E.-H. GUITARD, Professeur OLIVIER, L. SERGENT, avec le concours de l'Imprimerie Basuyau et Cie, à Toulouse, pour la typographie, des Ateliers Jacomet et Cie, à Paris, pour la phototypie et le coloriage, des Ateliers de l'Illustration, à Paris, pour la gravure. Il a été tiré en tout 170 exemplaires, dont 162 sur pur fil vergé de Rives, numérotés 1 à 162, pour les 150 sociétaires et les services obligatoires, et 8 sur Madagascar pur fil pour les collaborateurs et les archives, cotés A à H.

Georges Bertin SCOTT (1873 - 1942)
Peintre d'histoire militaire, aquarelliste, dessinateur, illustrateur, il fut élève d'Édouard Detaille. Pendant la guerre de 1914 - 1918, il est peintre aux Armées avant d'exposer à Paris au Salon des Artistes Français. Il devient également collaborateur fidèle de L'Illustration.
Il est surtout inspiré par les sujets militaires, scènes, vues ou reconstitutions. Mais il peignit aussi des sujets très divers, en général à l'aquarelle : personnages de corridas, nus, paysages d'Espagne, de Hollande, vues de plages et de ports du Nord et de Bretagne, fleurs...