Léo-Gabriel TORAUDE (1875 - 1945)
Membre de l'Académie de Pharmacie, cofondateur en 1928 de la Société des Pharmaciens Bibliophiles, il est l'auteur de l'ouvrage Les Galéniennes, sixième livre de l'Association paru en 1936 avec les illustrations de Sylvain Sauvage. C'est une remarquable suite de poèmes en vers qui célèbrent avec humour la pharmacie galénique et ses formes médicamenteuses.
Le docteur François Helme, dans la préface de l'édition originale publiée en 1919, donne un aperçu des talents de l'auteur : « S'il cultive Thalie, Muse de la Poésie, ce n'est pas au détriment de Clio, Muse de l'Histoire. N'est-ce pas à lui qu'on doit les belles études historiques sur les « Cadets de Gassicourt », pharmaciens de nos rois et du grand Empereur, sur Demachy, Maître apothicaire parisien, démonstrateur au collège de Pharmacie, sur Moïse Charas, apothicaire du XVIIème siècle, sur Bernard Courtois qui découvrit l'iode, sur Parmentier, sur Zacharie Roussin inventeur des couleurs d'aniline... ? Un pharmacien à la fois historien, philosophe, poète et même juriste à ses heures ainsi qu'en témoignent ses législations des substances vénéneuses. Mais ces délassements ne lui font jamais oublier sa tâche, il l'aime par-dessus tout ».

Cet ouvrage, le sixième de la SOCIÉTÉ DES PHARMACIENS BIBLIOPHILES publié par les soins de MM. L.-G. Toraude , G. Beytout, E.-H. Guitard, le Professeur Olivier et L. Sergent, est illustré de compositions de SYLVAIN SAUVAGE gravées sur bois par PIERRE BOUCHET. La typographie et l'impression ont été exécutées dans les ateliers du graveur à Boulogne-sur-Seine. Le tirage, limité à 200 exemplaires sur Vélin d'Arches, a été terminé le 30 Novembre 1936.

Sylvain SAUVAGE (i888 - 1948)
Dessinateur, illustrateur, peintre de sujets mythologiques et de paysages. Technicien du livre, il fut directeur de l'École Estienne. Il expose au Salon des Artistes Décorateurs de Paris et obtient une médaille d'argent en 1930.
Il a illustré de nombreux textes littéraires dont Les Bijoux indiscrets de Diderot, les Pastorales de Longus, Les Chansons de Bilitis de Pierre Louis, les Contes d'Albert Samain, Candide de Voltaire, La Leçon d'amour dans un parc de René Boylesve, Les Liaisons dangereuses de Choderlos de Laclos, l'anthologie Le Florilège des Dames. Les Galéniennes ont été gravées, à partir des illustrations de Sylvain Sauvage, par Pierre Bouchet.